‘Les banques doivent faire de la cybersécurité leur priorité’ selon le rapport de gestion des risques de Marsh Londres.

cybersécurité dans les banques

Les institutions financières doivent gérer les risques en matière de cybersécurité de toutes parts. Le vol de mots de passe des clients ainsi que leurs actifs, par le biais d’un vol centralisé – telles que les attaques récentes de SWIFT – peut conduire à des pertes de plus de 80m $.

Entre les attaques de type « phishing », le vol des DAB (distributeurs automatiques de billets), la fraude à la carte bancaire… les institutions financières ne peuvent jamais se reposer. Et bien sûr, la perte d’argent – en moyenne autour de 2m $ et 4m $ – ne montre que la surface de l’iceberg. La perte de confiance des clients, la remise en cause de l’intégrité de la marque, les amendes suite à la perte de confidentialité des données et la baisse de la valeur des actions sont d’autant plus importantes que les sommes dérobées par les criminels.

C’est un problème croissant de gestion des risques. Sergio Loureiro, PDG de SECLUDIT, souligne que son entreprise ajoute une moyenne de 28 vulnérabilités par jour à prendre en compte dans son scanner de vulnérabilitées Elastic Detector. «Aujourd’hui, notre système scanne plus de 60.000 menaces dans les réseaux d’entreprises », selon Sergio, « contre 30.000 il y a deux ans. Chaque jour, les banques se réveillent avec de nouvelles menaces. Faire face à ces vulnérabilités revient à faire une course sans ligne d’arrivée.  »

Découvrez la liste des 10 points clés qu’il faut suivre afin d’améliorer la cybersécurité dans les banques. Rendez-vous sur l’article complet en anglais ici.

Leave a Reply