Vos ex-employés ont accès à des données. C’est un plus gros problème de sécurité que vous ne le pensez.

accès aux données

Est-ce que votre entreprise a mis en place une procédure de suppression des mots de passe quand un de vos employés quitte votre structure ? Si la réponse est « non » vous êtes confronté à de gros problèmes de sécurité informatique, à des potentielles pertes financières et, suivant votre pays, vous êtes hors-la-loi. 

Une étude récente du site IT Pro affirme que ‘36% des ex-employés n’ont pas respecté les règles d’utilisation des outils informatiques à leur disposition‘. Ces chiffres ont de quoi surprendre la direction et les équipes en charge de la gestion des risques.

Selon les recherches de spécialistes allemands dans la sécurité informatique et la protection des réseaux, environ 49% des employés évoluant dans le secteur de l’IT admettent qu’ils ont encore accès à des ressources internes. Parmi eux, 75% continuent encore d’y accéder un an après leur départ.

Afin de comprendre comment mettre en place une politique de gestion des risques de fuite de données, il convient de suivre rigoureusement les accès que vos employés ont aux données. Cet article développera les risques que votre entreprise encourt ainsi que des analyses d’attaques récentes. Enfin, nous vous fournirons une piste de réflexion pour mieux appréhender ce risque et mettre en place les outils nécessaires à la protection de vos données contre les cyberattaques.

Pour lire l’article en intégralité (en anglais), cliquez sur ce lien.

Leave a Reply