Attaques bancaires, la sécurité du réseau SWIFT en danger

sécurité du réseau swift
Interrogation sur la sécurité du réseau SWIFT après plusieurs attaques contre des banques.

Trois banques – en Equateur, au Bangladesh et au Viêt Nam – font parler d’elles depuis plusieurs mois. Plusieurs rapports sur des cyberattaques ont indiqué que des logiciels très sophistiqués avaient été introduits suite à la décourverte de vulnérabilités. Mais le succès des attaques reposait aussi sur la confiance émise dans le réseau (SWIFT) qui est autorisé à gérer et à intégrer des environnements présentant moins de garanties.

SWIFT (the Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunications, basée en Belgique) est à juste titre considéré comme le standard des communications interbancaires. SWIFT est une coopérative qui raccorde près de 11 000 banques à ce réseau.

Lorsque 11 000 des plus grandes institutions financières du monde partagent la même plate-forme de messagerie pour initier le transfert électronique de milliards de dollars chaque année, la nature humaine conduit les gens à penser à : « si le message provient de SWIFT c’est qu’il est sans danger ». Cette confiance collective est un excellent point de départ pour les cyber attaquants, car cela signifie que leurs victimes potentielles ne seront pas sur leurs gardes.

La sécurité du réseau SWIFT est-elle en danger ?

Nous allons nous appuyer sur la stratégie militaire développée dans le livre L’art de la guerre de Sun Tzu pour répondre à cette question et décrire ce phénomène.

Pour lire la suite de l’article en anglais, cliquez sur ce lien.

 

Leave a Reply